Saisei no dobutsu Index du Forum

Saisei no dobutsu
Bienvenue dans cette ville étrange... des disparitions on lieux depuis quelques temps et un nouveaux magasin de Dobutsu à ouvert en centre ville... mais que cache t il vraiment?

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une rencontre anodine [Heiderike]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saisei no dobutsu Index du Forum -> Ville -> Bibliothèque municipale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keith Noctis Fleuret
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 101
Localisation: Cherche et tu trouveras ;)
Masculin
Race: Humain
Maître de: Quelqu'un de gentil
Dobutsu de: ...
Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 21:49 (2009)    Sujet du message: Une rencontre anodine [Heiderike] Répondre en citant

Keith, grand amateur de silence et d'oeuvres contreversé, se rendit à la bibliothèque qu'il n'avais pas encore visité, il cherchais plusieurs ouvrages pour s'aider dans son enseignement et bien sûr pour son plaisir personnel. Il entrat alors par les grandes portes en bois massif et dentelé de fer, il découvrit alors une pièce immense ou était entreposé des allées et des allées d'étagères remplies de livres, rangé celon leurs actégories, l'auteur, leur date, ... Il commencat d'abord par se rendre au comptoir à l'acceuil ou attendait une charmante bibliothèquaire afin de l'aider dans sa recherche.

" Excusez-moi ? "

" Oui mon chère monsieur ? "

"Oui je cherche différent ouvrages, il me faudrais : Le Comte Oxtiern par le Marquis de Sade, Yoshitsune Senbon-Sakura, Dojoji, les quatres premiers mangas de Tokkô par Toru Fujisawa, des ouvrages qui parlerais sur les modifications génétiques et des répercussions sur l'organisme humains. "

" Oui bien sûr monsieur, nous avons tout ce dont vous avez besoins. "

Le sourir large, elle emmena Keith d'une allée à l'autre afin de dénicher toute la documentation dont-il avait besoin, ils grimpèrent des centaines de marches, puis redescendirent Keith portais bien sûr les livres, parcoururent des dizaines de corridor, la bibliothèque était un véritable labyrinthe et une fois cela passer, ils se rendirent une fois de plus au guichet.

" Alors, est-ce que vous ête inscrit dans notre établissement ? "

" Oui ... j'ai fait une demande par courrier ... voici ma carte * exténué et essouflé après une telle course * N'y aurait'il pas un coin ... ou je puisse consulter ... ces livres ... sur place ? "

" Oui bien sûr il y a une grand table juste la bas près de la fenêtre, vous pouvez aussi monter à l'étage ou il y a un grand amphithéâtre mais le plus pret par le couloir de gauche vous avez aussi une grand table en carré près de la salle des archives. "

"Merci ... je vais prendre le dernier je crois. "

Le jeune homme, dans un dernière efforts repris ses livres et partie dans la pièce près des archives. C'était une grand tour avec des étagère montant à une hauteur phénoménal, on en voyait même pas le haut, d'autres couloirs semblait mener à des annexes de la bibliothèque, au milieu une grand table en contre-bas entourer de rembarde et accéssible grâce à un petit escalier en pierre. Il n'y avait personne, le silence total, il descendit, posat les livres sur une des tables et s'assit afin de souffler un peu de cette escpade touristique dans le complexe. Après avoir repris son énergie, il se concentras sur son objectif premier, il prit la saccoche qu'il avait emmené et en sortie quelques cahier et ses lunettes, il mit ses lunettes et ouvris un grand cahier verts foncé dans lequelle était consigné des notes sur ses cours, sur le théâtre, sur ses élèves, ... il commencit par prendre des notes en feuilletant quelques pages des trois premiers livres avec une vitesse de lecture impressionnante. Quelques heures plus tard, il refermat les trois pièces et les mirent dans sa sacoche ou les mangas y étaient deja entreposés. Ensuite il prit un livre sur les modifications humaines et fut comme stupéfait, effrayé mais intrigué par le contenue.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Jan - 21:49 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Heiderike Urzal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2008
Messages: 170
Localisation: partout je suis omniprésent! *.*
Féminin
Race: humain
Maître de: tout le monde ici XD
Dobutsu de: vous devez avoir un
Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 3 Fév - 17:15 (2009)    Sujet du message: Une rencontre anodine [Heiderike] Répondre en citant

En effet le livre contenait les quelques rares archives de la Gakkai qui avait réussi à sortir de l'entreprise d'une manière tout a fait inconnue par les gérants, et dont les protagonistes avaient déjà certainement subit le même sort que certaine victimes décrit dans le livre. L'un des paragraphes indiquait une perte de mémoire et au reveil la decouverte d'un corps changé.
Mais ce que ce jeune enseignant ignorait c'est que ce livre était scrupuleusement recherché par l'une des Kagakusha les plus discretes, les plus rapide, et aussi les plus efficaces. J'ai nommé Heiderike Urzal. Après avoir rejoint son père au Japon, elle s'etait introduite dans la Gakkai et avait réussi à s'y faire embocher comme Kagakusha reprennant le flambeau familliale sous l'oeil consterné de son père. Mais n'y prêtant pas garde ne souhaitant qu'une seule chose, lui prouver qu'elle pouvait être meilleur que lui même si elle etait une femme, Heiderike continua et devint rapidement l'une des membres de l'élite les plus respecté de la Gakkai. Aujourd'hui elle avait une mission de la plus haute importance, récupérer le livre qui avait échappé a la vigilance de l'entreprise et le détruire afin qu'il n'en reste aucune preuvent. Mais bien entendu toute personnes ayant aproché de près ou de loin le livre devrait être éliminé egalement peu importe le moyen utilisé. Et ceci ne posais absolument aucun problème à la jeune femme au coeur de pierre. Tandis que Keith lisait le livre en toute inconscience du danger pesant sur lui, le regard safire d'une charmante demoiselle aux allures de nymphe s'approchais à pas feutré.
Petite, son père disait d'elle qu'elle était semblable à un bourgons de fleur de cerisier... blanche et rose pâle, petite et renfermé, mais que quand elle s'épanouïrait, elle serait la plus belle des fleures. Aujourd'hui, Heiderike est devenue cette jolie fleur et son charmant minoie laissait rarement indifférent les hommes et parfois même les femmes qu'elle rencontrait.
S'arrêtant à hauteur de l'épaule du lecteur, la Kagakusha se pencha deposant son souffle chaud dans la nuque découverte de l'homme. Quand celui-ci réagis à sa présence, elle pris un aire faussement désolé.

"Oh pardon je suis désolé de vous derranger dans votre lecture... Mais vous avez attirez mon attention."

En effet ce n'etait pas souvent que l'on pouvait voir des étrangé ici et Heiderike avait bien vue que ce garçon n'etait aps Japonais a cent pour cent. C'etait donc le parfait alibi a sa présence.

" Vous êtes d'origine Europeen?"

Elle même n'etait pas Japonaise à cent pour cent son père étant d'origine Allemande. Mais là n'était pas le veritable objectif de la blonde. Et toujours très discrete elle parvint à vérifié si son flaire etait bon ou non... et malgrés qu'elle soit entièrement humaine et qu'elle ne possédait aucune capacité Inu, elle avait très bien sentit. Car cet homme lisait en effet le livre qu'elle recherchait.

" Oh vous vous interressez aux sciences Dobutsu! Moi aussi!"


(désolé d'avoir mis autant de temps a repondre Keith j'espère que le post te convien!)
_________________
Nul ne sait combien douce est la vengeance de celui qui a reçu l'injure le pardon n'est parfois qu'une figure de la vengeance aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Noctis Fleuret
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 101
Localisation: Cherche et tu trouveras ;)
Masculin
Race: Humain
Maître de: Quelqu'un de gentil
Dobutsu de: ...
Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 23:41 (2009)    Sujet du message: Une rencontre anodine [Heiderike] Répondre en citant

Alors qu'il lisait paisiblement littéralement plongé dans ce livre, il remarquit alors deux grands yeux saphirs, surpris par cela il recula en arrière et s'appalatit sur le sol, troublant le calme légendaire des bibliothèques.

"Chut ! "

"Aie ma tête, faut que j'arrete de me plonger dans ces livres ils m'arrivent que des tuiles après, oh je vais avoir une bosse pendant toute la semain maintenant. Désolé ! Euh ... "

Son regard s'arretat net sur la jeune fille, devant ses deux grands yeux abysse, il avais envie de plonger dans cette océan infinie décrivant les courbes de ce mirroir refletant le ciel. Il restat là par terre vautré en train de fixé Heiderike mais toute en gardant un oeil sur le livre qu'il était en train de lire, en effet, Keith déteste s'arrêter au cours d'une lecture qui l'interesse.

"Enchanté, euh ... je ... m'appele ... "

Il se ressaisie un instant pour prendre conscience qu'il était encore par terre, il se remit donc sur pied autant son corps que son esprit hypnotisé par cette femme. Mais qui était-elle pour s'interresser à lui, ici et mainetanant ?

" Vous êtes d'origine Europeen?"

"Désolé, je dois vous avoir sans doute mise dans l'embaras. De quoi je parlais déjà ? Ah oui ! Je m'appelle Keith Noctis Fleuret, de la maison Noctis et de la maison Fleuret. Comme vous avez put le constater, en effet je ne suis pas entierement d'ici mon père est japonais mais ma mère est anglaise. Et charmante damoiselle qu'elle est le nom de l'hirondelle qui c'est posé sur le terasse de mon histoire ? A en juger par votre apparence, vous non plus n'êtes pas totalment d'ici, je me trompe ? Et surtout qu'est ce qu'un aussi jolie oisillon qui à trop vite quitté son nid fait en ces lieux ? "

" Oh vous vous interressez aux sciences Dobutsu! Moi aussi! "

Il fit sa révérance en gardant le livre dans sa main, un léger pincement sur ce dernier pour ne pas perdre sa page, il prit la main de l'envoutante femme et se penchat légèrement pour déposer un tendre baiser du bout des lèvres empoisonés par la passion mais aussi le doute sur la douce main d'Heiderike.

"En effet, ceci est en quelque sorte un de mes passe-temps. "

(désolé de répondre aussi tard, ton rp est super, mais c'est moi qui est mis du temps cette fois ^^")


Revenir en haut
Heiderike Urzal
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2008
Messages: 170
Localisation: partout je suis omniprésent! *.*
Féminin
Race: humain
Maître de: tout le monde ici XD
Dobutsu de: vous devez avoir un
Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 16 Fév - 20:21 (2009)    Sujet du message: Une rencontre anodine [Heiderike] Répondre en citant

"Aie ma tête, faut que j'arrete de me plonger dans ces livres ils m'arrivent que des tuiles après, oh je vais avoir une bosse pendant toute la semain maintenant. Désolé ! Euh ... "

La belle blondinette le regarda un petit sourire au coin des lèvres. Cet homme parlait tout seul? Sans doute etait il très intelligent et studieux, car c'etait souvent un comportement commun entre les gens cultivé... réfléchire a haute voix! Une fois sa futur victime relevé, Il se présenta. Ainsi il s'appellait Keith. En effet c'etait loin d'être un nom Asiatique. Heiderike ne cilla pas quand il l'a compara a une hirondelle et se contenta de repondre:

"Mon nom est Dorothé Halliwell. Enchantée."


Mentir? Non en véritée il s'agissait de son nom lui servant de couverture, une fausse identitée la protégeant de tout ce qui risquait de se produire suite a son travail a la Gakkai. Car en effet ce travail n'est pas très... légal. Mais bref.

"Et l'oisillon n'a pas quitté son nid, il l'a rejoint."


"En effet, ceci est en quelque sorte un de mes passe-temps. "


Interressant alors comme cela c'etait un passe temps? Bien... Engageons la conversation...

"Oh et vous étudiez ce genre de phénomène depuis longtemps? Qu'est-ce que vous en pensez? Enfin si ce n'est pas indiscret. J'aime beaucoup cette science et j'ai écrit moi même une sorte de rapport sur le sujet. Votre avis m'interresse."

La jeune femme Allemande s'assit a la table et croisa les jambes de manière féline tout en fixant son locuteur avec ses yeux safir.

_________________
Nul ne sait combien douce est la vengeance de celui qui a reçu l'injure le pardon n'est parfois qu'une figure de la vengeance aussi longtemps qu'on médite sa vengeance, on garde sa blessure ouverte.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Keith Noctis Fleuret
Humain

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2009
Messages: 101
Localisation: Cherche et tu trouveras ;)
Masculin
Race: Humain
Maître de: Quelqu'un de gentil
Dobutsu de: ...
Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 23:45 (2009)    Sujet du message: Une rencontre anodine [Heiderike] Répondre en citant

" Mmm ... Et bien ma foi, je trouve cela attraillant pour ma part, offrir à l'être humains de telles attributs serait magnifique et fort intéressant, si un jour l'on m'offrais la possibilité d'avoir de telles faculté j'accepterais sans hésiter. Mais d'un autre point de vue, cela est comme qui dirait un défi que l'être humain ce fait, il veut toujours aller plus loin, malheureusement son avancé n'entraîneras que sa propre destruction, si l'on en fait trop cela risquerais de mettre en danger la vie d'autrui. "

Cette femme si mystérieuse, mais qui était-elle ? Elle savais des choses sur la mutation en être mi-animale mi-humains ... Sans doute avait-elle des liens importants sur cette organisme qui enlevais des êtres humains pour les métamorphoser en ces hybrides. Travaillait-elle pour eux ou non ? A-t-elle un contact avec le directeur du laboratoire ou une quelconque source interne ? Tant de question pour de brefs instants, il fallait savoir qui elle était et vite. Keith en voyant que son interlocutrice prenait ses aises, fit de même en s'asseyant sur la chaise près de la jeune femme.

" Dorothé Halliwell ? Quelle nom peu commun, j'avais vue juste en effet en m'interrogeant sur vos origines, mais que fait donc une femme de votre rayon fait-elle dans une ville si sommaire que celle-ci ? L'arbre qu'est notre monde regorge de branches vers lesquelles chaque oiseaux peuvent y faire escale, excuser ma singularité et ma soif de curiosité, mais qu'entendez-vous donc par le fait que vous ayez regagné votre nid ? "

Même si la curiosité est un vilain défauts, Keith était affamé d'informations concernant cette jeune femme. Il posat le livre sur la table près de lui tout en le protegeant d'une main égoïstement gardienne tout en fixant le mystérieux et secret oisillon qui venait de se poser sur cette branche. Il était fort curieux de connaître la suite et ne laisseras pas une femme gâcher son plaisir littéraire, mais en même temps il était intrigué par la beauté de cette femme, surtout ses deux saphirs étoilés qui lui faisaient office de miroir sur le monde dont elle était le reflet.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:02 (2018)    Sujet du message: Une rencontre anodine [Heiderike]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saisei no dobutsu Index du Forum -> Ville -> Bibliothèque municipale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com